L’Alcool et l’Érection : Ça Cause l’Impuissance ?

 

Impuissance et alcool

L’alcool est souvent considéré comme un aphrodisiaque, mais cette croyance est loin de la vérité. Bien que la consommation d’alcool puisse réduire la timidité et augmenter le risque de mauvaise maîtrise des impulsions, l’alcool réduit en réalité les performances sexuelles.

Croyez-le ou non, un grand nombre d’études ont montré de manière concluante que l’abus d’alcool prolongé aboutissait à une dysfonction érectile chronique. En fait, l’alcoolisme chronique est une des principales causes de l’impuissance masculine.

Effet de l’alcool sur l’érection et comment il agit à l’intérieur du corps

L’alcool est un dépresseur. Pendant que vous le buvez, votre corps ralentit considérablement. En fin de compte, ces effets dépresseurs diminuent grandement la performance sexuelle de l’homme.

Voici un aperçu de ce que l’alcool fait au corps lorsqu’il est consommé:

  • Dépresseur du système nerveux: la respiration, la circulation et la sensibilité des extrémités nerveuses sont toutes supprimées.
  • Déshydratation: L’alcool déshydrate et cela diminue le flux de sang et l’oxygène nécessaire aux organes génitaux. Une bonne circulation sanguine est nécessaire pour avoir une bonne érection et la maintenir.
  • Dysfonction érectile: la déshydratation entraîne une diminution du volume sanguin et une augmentation de l’angiotensine, une hormone associée au trouble de l’érection. L’abus d’alcool à long terme peut causer des dommages au système nerveux, responsable du déclenchement des signaux qui provoquent une érection. Des études ont également montré qu’une consommation prolongée peut causer des dommages irréversibles aux nerfs du pénis. Des études supplémentaires ont montré que la dysfonction érectile est présente chez les alcooliques, même lorsqu’ils sont sobres.
  • Retard ou absence d’orgasme: une étude a révélé que 11% des consommateurs de boissons d’alcooliques avaient de la difficulté à éjaculer. D’autres par contre peuvent souffrir de précoce. L’effet est donc un dysfonctionnement de l’éjaculation qui peut varier d’homme à homme.
  • Perturbateur hormonal: L’alcool influe sur le taux d’hormones. Cela diminue fortement les niveaux de testostérone, ce qui diminue la libido et la fonction sexuelle.

Effet sur la réponse sexuelle

Des études ont montré que tous les aspects d’une réponse sexuelle du corps sont finalement affectés par l’alcool. Les effets les plus courants sont l’éjaculation prématurée, un faible désir sexuel et la dysfonction érectile.

Les recherches ont également montré:

  • Consommer régulièrement plus d’alcool que le foie ne peut en décomposer (une ou plusieurs consommations standard par heure) provoque l’accumulation de toxines dans l’organisme, aboutissant finalement à des signes cliniques de dysfonctionnement sexuel.
  • Parmi les personnes dépendantes à l’alcool, environ 61 à 72% souffrent d’un problème d’érection.
  • La quantité d’alcool consommée est un facteur prédictif de l’apparition de dysfonctionnements, une consommation excessive augmentant considérablement le risque d’impuissance sexuelle. Une consommation d’alcool accrue augmente également le nombre de symptômes ressentis.

Alcool et Érection: Effet

Quelle est la solution ? Est-ce réversible ?

Une bonne nouvelle est que l’impuissance causée par l’alcool n’est pas permanente.

La solution peut être très simple pour beaucoup d’hommes ou presque impossible pour ceux qui sont dépendants à cette substance.

Comme pour toutes les autres substances abusives, le seul moyen de prévenir les effets indésirables physiques et mentaux est de ne pas consommer avant de faire l’amour. Lorsque l’alcool n’est plus présent dans le corps, les signes et symptômes indésirables ne contribuent plus à une mauvaise performance sexuelle.

Il est également important de mentionner que de nombreuses études ont montré que la dysfonction érectile induite par l’alcool était réversible.

Si vous êtes un buveur modéré ou social, nous ne vous disons pas de renoncer complètement à l’alcool, mais de faire attention à votre consommation avant l’acte. Si c’est une habitude quotidienne et que vous buvez plus de trois verres par jour, il est temps de diminuer votre consommation d’alcool pour votre propre bien.