Bander mou ? Découvrez les Vraies Causes de l’Érection Molle

Bander mou - causes

Lorsque vous entendez les mots « bander mou » ou « dysfonction érectile », la considérez-vous comme une condition qui ne touche que les hommes plus âgés? Bien que l’âge soit certainement un facteur déterminant du risque de souffrir d’impuissance, cela peut toucher des hommes de tout âge. Les problèmes de dysfonctionnement sexuel peuvent être difficiles ou embarrassants, surtout chez un homme dans la force de l’âge, mais il s’agit d’un problème qui touche plus de personnes que vous ne le pensez. Si vous vous dites : « Pourquoi je bande mou ? », vous n’êtes pas seul!

Bien que les hommes que vous voyez dans les publicités du Viagra soient généralement des personnes âgées aux cheveux blancs, la vérité est qu’un pourcentage important d’hommes affectés sont plutôt jeunes. En fait, une étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine rapporte qu’un cas d’impuissance sur quatre est diagnostiqué chez des hommes de moins de 40 ans. Des recherches suggèrent que 40% des hommes dans la quarantaine souffrent de dysfonction sexuelle et 50% des hommes dans la cinquantaine.

Avec la dysfonction érectile qui affecte les hommes de plus en plus jeunes, que pouvez-vous faire pour éviter de devenir une statistique vous-même et d’éviter d’avoir une érection molle au moment le plus important ? Tout commence par reconnaître les causes ou les facteurs qui peuvent augmenter votre risque de développer une dysfonction érectile et de prendre des mesures pour les corriger, si possible. Voici quelques-uns des principaux facteurs de risque d’une faible érection.

Je ne bande plus…pourquoi ? 10 causes insoupçonnées

Même si vous pensez peut-être que votre jeune âge vous protège contre la dysfonction érectile, l’âge n’est qu’un des nombreux facteurs de risque pouvant contribuer à un trouble de l’érection. Voici les dix principaux facteurs de risque:

  • Obésité
  • Médicaments
  • Déséquilibre hormonal
  • Problèmes médicaux
  • Mauvaise circulation
  • Conditions psychologiques
  • Consommation de drogue / alcool
  • Mauvaises habitudes alimentaires
  • Tabagisme
  • Mode de vie sédentaire

Bien qu’un manque d’érection forte semble toucher des hommes de plus en plus jeunes, la sensibilisation aux facteurs qui augmentent les risques de développer ce problème reste faible. Selon des recherches menées en Pologne, près de 50% des hommes traités pour une cardiopathie ischémique étaient incapables de nommer l’un des six principaux facteurs de risque de l’impuissance sexuelle. Cela est important, car bon nombre des facteurs de risque de bander mousont évitables ou réversibles… ou les deux.

Prendre le temps de se renseigner sur les conditions ou les habitudes qui peuvent augmenter votre risque d’avoir une érection faible est la clé pour apporter des changements sains qui pourraient empêcher la maladie de se développer ou, si vous ressentez déjà des symptômes, l’inverser naturellement. Examinons de plus près les dix principaux facteurs de risque.

  1. Obésité– L’embonpoint ou l’obésité peuvent augmenter le risque de nombreux problèmes de santé, y compris la dysfonction érectile. La recherche suggère que près de 80% des hommes atteints de problèmes érectiles ont un IMC de 25 ou plus. Avoir un IMC compris entre 25 et 30 augmente votre risque de 1,5 fois et un IMC supérieur à 30 multiplie par trois votre risque d’avoir ce problème.
  2. Médicaments– Les médicaments sur ordonnance sont souvent accompagnés d’une longue liste d’effets secondaires indésirables et, pour beaucoup d’entre eux, la dysfonction érectile fait partie de la liste. Les antidépresseurs, les bêtabloquants, les antihistaminiques, les antihistaminiques, les agents chimiothérapeutiques et les hormones synthétiques comptent parmi les médicaments les plus susceptibles de causer un problème d’érection molle.
  3. Déséquilibre hormonal– Les hormones jouent un rôle dans de nombreuses fonctions corporelles essentielles et même un léger déséquilibre peut affecter votre libido ainsi que votre capacité à bander dur et fort naturellement. La testostérone est la principale hormone impliquée dans la dysfonction érectile, mais un déséquilibre des autres hormones causées par des problèmes thyroïdiens ou hypophysaires peut également y contribuer.
  4. Problèmes médicaux– Les problèmes de santé qui affectent votre circulation (tels que le diabète de type 2, les maladies cardiaques et l’hypertension) peuvent augmenter votre risque d’impuissance sexuelle. Le syndrome métabolique, l’hypercholestérolémie et la maladie de Parkinson, ainsi que d’autres troubles neurologiques, peuvent également avoir un effet.
  5. Mauvaise circulation sanguine – Souvent causée par une maladie cardiaque, une mauvaise alimentation ou des dommages vasculaires dus au diabète, la mauvaise circulation est l’un des principaux facteurs contribuant à un dysfonctionnement érectile. Si le flux sanguin vers le pénis est insuffisant, vous ne pourrez ni obtenir ni maintenir une érection dure.
  6. Conditions psychologiques– Le sexe et l’intimité sont tout aussi psychologiques que physiques, de sorte que des problèmes de santé mentale tels que l’anxiété ou la dépression peuvent avoir une incidence sur votre capacité à performer sexuellement. Le stress peut également augmenter votre risque d’impuissance, car il stimule la production d’hormones comme l’adrénaline, qui détournent le flux sanguin du pénis vers le cœur et les poumons.
  7. Consommation d’alcool ou de drogues– Non seulement les médicaments sur ordonnance augmentent-ils votre risque de souffrir d’un problème érectile, mais les drogues à usage récréatif et l’alcool peuvent aussi l’être. Les drogues et l’alcool peuvent diminuer les sensations physiques et aggraver les problèmes psychologiques susceptibles de contribuer à un manque d’érection.
  8. Alimentation malsaine– Le régime moderne est riche en glucides transformés, en sucres raffinés et en graisses malsaines. Ce type d’alimentation n’affecte pas seulement votre santé en général, mais contribue aussi à l’obésité et peut aussi causer une mauvaise circulation. Les produits chimiques et les additifs artificiels dans les aliments transformés peuvent également affecter votre taux de testostérone.
  9. Consommation de tabac– Le tabagisme peut non seulement affecter votre état de santé général, mais les produits chimiques présents dans la fumée de cigarette peuvent endommager la paroi des vaisseaux sanguins, empêchant ainsi une circulation saine. Une étude publiée dans l’American Journal of Epidemiology suggère que le tabagisme est un facteur de risque majeur d’impuissance chez les jeunes hommes et que cesser de fumer est un bon remède.
  10. Style de vie sédentaire– Les hommes deviennent de plus en plus sédentaires et cela a plus d’impact que sur leur tour de taille. Un mode de vie inactif contribue à l’obésité, à une mauvaise santé cardiovasculaire et à un risque accru d’autres problèmes médicaux pouvant mener à une dysfonction sexuelle.

Le fait que vous ayez au moins un des facteurs de risque mentionnés ci-dessus ne signifie pas qu’allez bander mou. Le simple fait de connaître ces facteurs de risque peut vous aider à apporter des changements positifs à votre style de vie et à vos habitudes, ce qui pourrait diminuer votre risque. Si vous avez déjà commencé à ressentir des symptômes de dysfonctionnement sexuel, regardez de plus près cette liste pour voir si l’un de ces facteurs peut causer des problèmes.

La dysfonction érectile est quelque chose qu’aucun homme ne veut expérimenter, mais si cela vous arrive, ne l’ignorez pas, car cela ne va pas disparaître si vous ne faites rien. Avoir des problèmes d’érection ne vous rend pas moins un homme et vous n’êtes certainement pas seul dans vos luttes! Alors, commencez à apporter des changements positifs pour bander dur à nouveau.

Cet article a été revu par Ho Anh, MD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *